26/10/2014

"Fury", l'affiche qui ne dit pas tout

FURY.jpgVoici l'une des affiches préventives de Fury de David Ayer, film de guerre relativement classique mais plutôt solide, à la mise en scène graphique et coulante alternant gros plans et séquences de combat avec une certaine habileté, comme l'exige en général le genre. Les cinq personnages principaux posent sur leur tank, en fonction de l'objectif, dans la tradition des photos de plateaux. Très symétrique, l'ensemble fait peu réaliste, et le ciel a l'air d'écraser les soldats. Trois mots se détachent. Honor, Glory et War. Honneur, gloire et guerre. Même sans pratiquer l'anglais, tout le monde est à même de comprendre. D'autant plus que ces trois thèmes sont tellement récurrents dans le film de guerre que les reproduire ici relève du lieu commun. Sauf que là, ces trois mots semblent avoir été attribués respectivement à trois personnages, quitte à agir comme spoilers. Une interprétation que la vision du film ne confirme cependant pas tout à fait.

Plus bas sur l'affiche, le titre du film est répété trois fois, assorti du mois de sa sortie. Mois erroné, Fury étant sorti le 22 octobre et non en novembre (du moins sur certains territoires, dont le nôtre). Enfin, plus discrètement, le nom du réalisateur, David Ayer, figure en petit, au milieu de l'affiche, au niveau des bottes de Brad Pitt. Quant aux acteurs, rien. Leurs noms sont les grands absents de ce visuel. Même si la pratique est courante, elle demeure étonnante. Avec Brad Pitt ou Shia LaBeouf en têtes d'affiche (pour ne mentionner qu'eux), le marketing tenait là un argument de vente légitime. Que révèle alors cette omission volontaire? Tout simplement que le personnage de Fury, c'est le groupe (de soldats) et non tel ou tel individu - ou acteur - en particulier, et cela même si Brad Pitt semble prendre le dessus sur les autres. Un point que le film confirme, chaque acteur y tenant un rôle à peu près égal.

Fury est actuellement à l'affiche en salles.

22:45 Publié dans Affiches, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.