04/11/2014

"Bande de filles", portrait de groupe en bleu nuit

bande-de-filles.jpgSur cette image, le bleu domine. Jusqu'à donner l'illusion que le film est monochrome. C'est faux, bien sûr. Les quatre comédiennes de Bande de filles occupent toute l'image. Elles se tiennent, s'agrippent même les unes aux autres, et rient, sans se regarder et sans fixer non plus de points hors-champ. On a même l'impression que leurs yeux sont clos et qu'elles regardent (peut-être) à l'intérieur d'elles-même. Dans tous les cas, l'harmonie du groupe est palpable. Les quatre actrices sont visiblement en tenues de soirée, prêtes à sortir, ou à peine rentrées de quelque part. Le mobilier est vétuste, mais il ne fait pas chiche. Quelque part, il est raccord avec les vêtements. Signe probable que les quatre filles ne se trouvent pas chez l'une d'entre elles sur cette image. D'où ce jaillissement de joie libératrice, cette bonne humeur qui éclate. Qui éclate mais ne semble pas vouloir sortir du cadre. Car l'image indique aussi le cloisonnement, l'envie de rester en groupe, de former un seul corps, dans un intérieur confiné qui ressemble à une chambre d'hôtel.

Ce plan situe le style à l'oeuvre dans Bande de filles. Nullement naturaliste, plus proche esthétiquement du clip (j'exagère à dessein) que du réalisme social. Et le propos de Céline Sciamma est effectivement ailleurs, plus abstrait que sociologique, plus composé qu'improvisé, plus éloigné du réel que ne le laisse supposer sa thématique sous-jacente. Même s'il est parfaitement en phase avec l'air du temps (d'où l'engouement qu'il suscite), son film n'est pas aisé à décrypter. Il ne se donne pas littéralement, frontalement. Il marque son territoire, celui d'un cinéma français du milieu qui parvient à exister envers et contre tout. Et ses actrices en sont les emblèmes. C'est à elles que Sciama donne la parole, et elles ne semblent pas près de la laisser.

Bande de filles est actuellement à l'affiche en salles.

22:16 Publié dans Cinéma, Festival de Cannes 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.