22/11/2014

Dans "Vie sauvage", un certain sens de la picturalité

viesauvage.jpgDes oiseaux et des hommes. Les premiers, de blancs canards qui n'ont rien de sauvage, sont en cage, et les seconds en liberté. Un seul adulte (Mathieu Kassovitz) sur cette image, entouré d'une dizaine de jeunes dans son sillage, presque en arroi. Il est également le seul à faire quelque chose, soit porter des cages, au nombre de trois - on distingue la troisième derrière son dos. Les autres personnages sont inactifs, discutent, fument ou boivent (à en croire les cadavres de bouteilles de bière sur la table à gauche). Deux filles se détachent, à gauche du plan, et l'une d'entre elles domine même le groupe, juchée sur un banc. Tous regardent devant eux, dans la même direction que Kassovitz, vers un hors-champ où celui-ci se dirige. Arbres et cailloux en guise de décor nous signalent que nous sommes en campagne, mais pas loin de toute civilisation.

Il y a clairement ici un double paradoxe, ou plutôt une double opposition entre les éléments qui composent l'image. Les occurrences thématiques sont claires - la liberté (animaux encagés, hommes libres) et la responsabilité (adulte au travail, ados inactifs et insouciants) - mais pas oppressantes. On ne sent pas ici de volonté de constat, quel qu'il soit, ni de jugement moral à l'oeuvre là-derrière. L'ensemble dégage même une tranquillité d'autant plus surprenante que l'effet de groupe pourrait provoquer l'inverse. Situé vers la fin de Vie sauvage, ce plan nous rappelle combien son auteur, Cédric Kahn, possède un sens de la picturalité tout à fait remarquable. De Trop de bonheur (en 1994) à Roberto Succo (2001), son cinéma sait triompher des contraintes (de groupe, de tournage en extérieur) d'une manière naturelle, presque coulante. Il y a de la vérité dans Vie sauvage, et même si Kassovitz le renie, il s'agit là de l'un de ses meilleurs rôles.

Vie sauvage est actuellement à l'affiche en salles.

22:36 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.