02/12/2014

"Les Dames du Bois de Boulogne", Bresson avant Bresson

dames.jpgLe visage est ouvert, d'une pureté sépulcrale. Il suggère le repos éternel. Etendue sur des draps blancs, Maria Casarès fixe le plafond, vêtue d'une robe noire et d'une sorte de collier ou d'écharpe (on ne distingue pas trop) constellée de brillants formant autant de petits points blancs. Son regard coupe l'image à la diagonale, à rebours de la position du corps, qui crée imperceptiblement une seconde ligne diagonale. Les yeux sont éclairés par un halo blanc (lumière d'appoint) qui en fait ressortir la douceur. Les proportions entre noir et blanc sont à peu près équivalentes dans cette image.

Les Dames du Bois de Boulogne, c'est Bresson avant Bresson. Les exigences du cinéaste ne sont pas encore formalisées. Pour ce deuxième film, tourné sous l'Occupation, il s'inspire de Jacques le fataliste de Diderot. Cocteau écrit les dialogues et la distribution est relativement prestigieuse. Hormis Maria Casarès, on retrouve là Elina Labourdette (qui nous a quittés le 30 septembre dernier à l'âge de 95 ans), Paul Bernard et Lucienne Bogaert. Bresson s'en accommode, mais s'avoue déçu. Par la suite, dès 1951, il ne travaillera plus qu'avec des acteurs non-professionnels. Mais, qu'il le veuille ou non, le style est déjà là.

En quête d'épure, Bresson marque ainsi son désir de s'affranchir du classicisme et sa modernité est en marche. Le film bouscule les codes de l'époque. Par son travail sur le son comme sur les décors. Par l'austérité de certains cadrages comme par le jeu tout en retenue des comédiens. Tout cela éclate mine de rien dans cette image où le cinéaste parvient à masquer l'expressivité et à s'abstraire de tout pathos explicite. Les Dames du Bois de Boulogne est sans doute son premier film majeur.

Les Dames du Bois de Boulogne sera projeté le jeudi 4 décembre à 20 heures 30 au Cinéma Spoutnik dans le cadre du cycle "Lumière noire Robert Bresson".

21:23 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.