18/12/2014

Europe, un espoir pour le futur?

europe.jpgSurpopulation et explosion démographique sont des termes à peu près identiques. A l'échelle du globe, ils signifient que tôt ou tard, il y aura trop d'habitants et pas assez d'espaces habitables pour les abriter. Alors il faudra peut-être songer à aller voir ailleurs. Si les planètes habitables (à supposer qu'il en existe) des galaxies lointaines sont totalement inaccessibles pour notre technologie, il y a peut-être des ouvertures plus proches de la Terre. Au moment où le robot Curiosity a détecté du méthane en quantité importante sur Mars (gaz généralement produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales), possible preuve que la vie a pu y naître un jour, ou qu'elle y subsiste encore sous une quelconque forme, la sonde Galileo a récemment pris des clichés d'Europe. En voici deux.

Europe, satellite de Jupiter, le sixième plus gros du système solaire, d'un diamètre de 3121 kilomètres, révèle petit à petit ses secrets. Dont la présence d'un océan d'eau salée et de vastes lacs sous-marins traversés par des courants. Mieux, suite aux dernières analyses publiées en septembre, on apprenait que la croûte de glace qui le recouvre serait animée d'une tectonique des plaques analogue à celle que nous connaissons sur la Terre. En d'autres termes, Europe est peut-être habitable. Mais pour en avoir le coeur net, il faut aller voir sur place. Aussi la Nasa prévoit d'y envoyer des sondes en orbite, et pour certaines, de s'y poser puis de l'explorer. Parmi celles-ci, Lander, qui devrait y passer une trentaine de jours, et le Robot Valkyrie, qui prévoit même de forer sa couche glacée. La date de lancement de Lander est fixée en novembre 2021 et son atterrissage sur Europe en septembre 2029. En revanche, aucune date n'est encore arrêtée pour le lancement du Robot Valkyrie. Affaire à suivre? Oui, mais pas dans l'immédiat.

20:18 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Pour créer une atmosphère sur Mars, si c'est possible, ce qui n'a rien de sûr, il manque une denrée hors de portée des humains : le temps...
"la croûte de glace qui le recouvre serait animée d'une tectonique des plaques analogue à celle que nous connaissons sur la Terre. En d'autres termes, Europe est peut-être habitable."
Vous avez une drôle de notion d'"habitable", mais bon...
Pourquoi ne pas coloniser le Sahara, la plus grande réserve d'eau potable du monde, avant de penser à Mars ou Europe ? Ou le Kalahari, ou les terres du Grand Nord, etc, etc...
Encore un gamin resté croché sur la science-fiction ?

Écrit par : Géo | 18/12/2014

Pourquoi annoncer l'évidente surpopulation menaçant cette planète comme une fatalité contre laquelle on ne pourrait rien faire?
En Chine pour lutter contre la surpopulation le pouvoir (dans les années 70-80 environ envoyait dans les usines des formatrices en contraception qui enseignaient aux femmes à gérer leur fécondité tout en leur faisant comprendre qu'il n'est pas indispensable de compter sur de nombreux enfants dans les familles comme moyen de faire valoir parental.
Cette démarche non sauvage ne devrait-elle pas être adoptée tant chez nous qu'ailleurs à commencer par le mariage avec plusieurs femmes permettant aux géniteurs de multiplier les naissances? question non de racisme, islamophobie ou autre mais, et ce dans l'urgence, de survie planétaire?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/12/2014

"à commencer par le mariage avec plusieurs femmes"

En quoi est-ce que la polygamie augmente la population ?

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 19/12/2014

@Geo: "Pour créer une atmosphère sur Mars, si c'est possible, ce qui n'a rien de sûr, il manque une denrée hors de portée des humains : le temps..."


Il manque autre chose de fondamental que le temps pour avoir une atmosphère sur Mars: un champ magnétique généré par la différence de mouvement sur une planète qui tourne sur elle même entre une croûte solide et un noyau liquide quant à lui composé de fer.

Sais-tu pourquoi la terre a encore une atmosphère et Mars n'en a plus alors qu'elle en avait une il y a longtemps? C'est dû à un différentiel d'érosion de l'atmosphère en raison d'une ionisation supérieure des composants atmosphériques par le vent solaire sur Mars. Devine pourquoi c'est pas le cas sur terre? Parce que le champs magnétique terrestre, au contraire de Mars qui n'en a pas, nous protège d'une telle érosion coco....

Écrit par : Freederic Bastiat | 19/12/2014

Freederic Bastiat @ Je vous réponds malgré votre façon assez odieuse de vous exprimer. Vous puez contre le vent le petit genevois bouffi d'orgueil tel qu'on le déteste partout en Suisse et cela vous rend répugnant à un point que vous ne pouvez imaginer. Il faut dire que vous n'êtes pas équipé pour...

L'hypothèse d'une vie sur Mars pour l'humanité une fois qu'elle aura particulièrement bousillé son environnement ici-bas a été exprimée maintes et maintes fois. Et la première condition est de recréer une atmosphère. Des scientifiques ont émis l'hypothèse, au cas où de l'eau serait trouvée en suffisance, d'introduire des cyanophycées en vue de mettre en route le même processus que sur terre. Le sens de ma remarque, vilain coco, c'est que de toute façon, le développement de cet atmosphère s'est fait sur des millions d'année, pas à l'échelle des contingences humaines.

Cela dit, il est fort possible que votre HYPOTHESE expliquant l'absence d'atmosphère sur Mars soit la bonne. Cela a l'avantage de montrer que les scientifiques se trompent souvent, en tout cas ceux qui prônaient la solution des cyanophycées. Cette tendance à l'erreur s'observe particulièrement aujourd'hui chez les réchauffistes et leurs prédictions à la noix...

Écrit par : Géo | 21/12/2014

Les commentaires sont fermés.