30/12/2014

Luise Rainer, une légende d'Hollywood s'en va

froufrou.jpgC'est encore dans The Toy Wife (Frou-Frou) que je préférais Luise Rainer, plus que dans les deux films qui lui valurent l'Oscar de la meilleure actrice, The Great Ziegfeld de Robert Z. Leonard (1937) et The Good Earth de Sidney Franklin (1938), que je trouve personnellement pénible. La voici justement sur une photo de plateau de The Toy Wife. Sorti en 1938, réalisé par le prolifique Richard Thorpe (du moins à la MGM), le film, qui se déroule à la Nouvelle-Orléans, est un mélo par moments invraisemblable et tiré par les cheveux, mais comme toujours chez Thorpe, le spectacle est assuré et la direction d'acteurs solide. Luise Rainer n'a aucune peine à y éclipser ses partenaires, Melvyn Douglas et surtout Robert Young, et pourtant, c'est l'un des derniers titres dans lesquels elle s'illustrera.

En désaccord avec la MGM concernant le renouvellement de son contrat, elle retourne en Europe, où elle était née en 1910, à l'aube des années 40. Elle ne tournera quasiment plus. La carrière hollywoodienne de celle que certains voyaient déjà comme la nouvelle Garbo ne dura que le temps d'une poignée de films. De 1935 à 1938, Luise Rainer cristallisa les espoirs et régna sur Hollywood. Fut-elle victime des deux Oscars remportés consécutivement? C'est en tout cas une hypothèse formulée par certains historiens. Je ne la partage pas. Luise Rainer a vécu quelque temps en Suisse, au Tessin. Le festival de Locarno l'avait d'ailleurs invitée pour un hommage il y a quelques années.

Luise Rainer est décédée le 30 décembre 2014 à Londres à l'âge de 104 ans.

20:03 Publié dans Cinéma, Hommages | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.