02/01/2015

Dans "Les Temps modernes", la manducation se perd

modernes.jpgLorsqu'un repas ressemble à une séquence de torture. La nuque et les bras de Charlot enserrés dans une sorte de machine en forme de carcan, un épi de maïs embroché par un ustensile d'apparence barbare, et une structure métallique, à droite, sur laquelle est fixée un objet ressemblant à une demi-lune. Bizarrement, l'assiette de soupe et le dessert à la crème posés sur la table sont les seuls objets à peu près normaux sur cette image. Mais ils ne vont pas tarder à être eux aussi sacrifiés par la modernité annoncée par le titre.

Les Temps modernes (Modern Times) est sorti en 1936 et demeure aujourd'hui l'un des films les plus célèbres de Charlie Chaplin. Il est encore en partie muet mais contient plusieurs scènes parlantes, dont la fameuse et inénarrable séquence de la chanson charabia, durant laquelle Charlot improvise un sabir incompréhensible sur l'air de Je cherche après Titine (écrite par Léo Daniderff en 1917). Le fait que Les Temps modernes soit tourné en partie comme un film muet alors que nous sommes en 1936 et que le parlant a déjà conquis les écrans du monde entier aurait pu être un sérieux handicap à sa commercialisation. Il n'en fut rien, et la popularité du film fut aussi instantanée que durable.

Les Temps modernes (Modern Times) passe en ce moment aux Cinémas du Grütli, dans le cadre du cycle "Centenaire de Charlot".

16:07 Publié dans Cinéma, Cinéma muet | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.