04/02/2015

"Tout feu, tout flamme" mérite aussi votre attention

toutfeu.jpgUn homme en mouvement, comme l'indique le flouté de l'image au second plan, et au travail. Il porte les jambes d'un mannequin. L'endroit ressemble à un atelier d'usine. En réalité, ce n'est pas tout à fait ça. Nous sommes ici dans la fonderie d'art de Saint-Gall, laquelle jouit d'une réputation internationale. Iwan Schumacher a décidé de lui consacrer un film. Tout feu, tout flamme (Feuer & Flamme) est un documentaire qui parle d'art et d'artisanat, d'une manière modeste et classique. Les images sont magnifiques et les portraits qui en ressortent attachants.

Mais la semaine où le Jupiter Ascending des Wachowski, et dans une moindre mesure La Nuit au musée: le secret des pharaons de Shawn Levy, vont monopoliser l'attention de tous les médias, et sans doute par prétérition celle du public, un film comme Tout feu, tout flamme risque de passer à la trappe. Ce qui serait dommage. D'où ce court billet pour rappeler que derrières les blockbusters et les pseudo-films événements, de petites productions méritent elles aussi un peu d'attention. Elles ne vous décevront jamais, elles.

Tout feu, tout flamme est actuellement à l'affiche en salles.

15:39 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.