03/03/2015

Alba et Alice au pays des "Meraviglie"

meraviglie.jpgQuatre femmes en quête de hors-champ. Les regards des personnages convergent ici tous vers un point unique. Les mains des trois femmes - deux fillettes, une adulte - qui se trouvent le plus près de nous sont toutes occupées, on ne sait trop par quoi, réponse que la vision du film procure. A notre gauche, donc à leur droite, des motifs en forme de demi-cercles (en regardant plus attentivement, on verra qu'il s'agit en fait de demi-ovales) se combinent sur le mur, mais ils sont partiellement effacés. Il y en a quatre, comme s'il s'agissait de suggérer une symétrie avec le quatuor central. Le pas de porte où se déroule cette scène n'appartient pas à une maison moderne, et la rusticité domine l'ensemble, ce qu'accentuent encore les vêtements portés par les femmes, qui font plutôt pauvres (encore que ce genre d'impressions soient souvent mises à mal au cinéma). Néanmoins, le rouge et le jaune qu'elles revêtent sont plutôt éclatants et attirent l'oeil.

On reconnaît la comédienne Alba Rohrwacher, en quatrième position, sur ce plan tiré des Meraviglie (Les Merveilles). Réalisé par sa soeur, Alice Rohrwacher, ce film surprise de la compétition cannoise 2014, coproduit par la Suisse, parle aussi bien des oppositions entre deux mondes que tout sépare, celui de la vie rurale d'une famille d'apiculteurs, et l'univers plus pailleté mais tout aussi fragile de la téléréalité. Des contrastes qui ne fournissent pas la matière à une critique, mais au contraire à une possible jonction entre les extrêmes. La pertinence du trait, la justesse du portrait, au-delà de certaines maladresses scénaristiques, et la fermeté de la signature, qui compose avec le réalisme sans se laisser déborder par la rugosité, augurent d'une écriture singulière dont attestait déjà en 2011 un premier film passé quasi inaperçu, Corpo celeste. On suivra donc attentivement cette jeune cinéaste de 33 ans.

Le Meraviglie est actuellement à l'affiche en salles.

21:35 Publié dans Cinéma, Festival de Cannes 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.