13/03/2015

Une galaxie peut en cacher d'autres

naines.jpgSur cette photo panoramique du firmament, on voit, outre des centaines d'étoiles, des structures un peu plus importantes et complexes, presque au centre de l'image. Il s'agit du Petit et du Grand Nuage de Magellan, qui sont ce qu'on appelle des galaxies naines. Pourquoi naines? Parce qu'elles contiennent moins d'étoiles que les autres. Soit entre quelques milliers, pour les plus petites d'entre elles, et dix milliards pour les plus grosses. Par rapport à la Voie lactée, notre galaxie et ses 400 milliards d'étoiles, cela reste peu. Publié mardi dans The Astrophysical Journal, ce cliché en révèle pourtant quelques autres. En effet, neuf galaxies naines ont été répertoriées dans le voisinage du Petit et du Grand Nuage de Magelllan. Les scientifiques ont écarquillé les yeux. Surtout que cela faisait presque dix ans qu'aucune nouvelle galaxie naine n'avait été repérée.

En découvrir autant dans une zone du ciel aussi petite est inattendu, pour ne pas dire surprenant. Ces nouvelles naines sont un million de fois moins massives que la Voie lactée et un milliard de fois moins lumineuses. La plus proche de ces naines orbite autour de la Voie lactée à une distance de 97 000 années-lumière. Résistera-t-elle à la force d'attraction de cette dernière? Sans doute pas. Tôt ou tard, elle pourrait même se faire avaler par icelle. C'est même inexorable, selon les observateurs. Pour mieux les distinguer, voici le même cliché avec l'indication de la position de six d'entre elles, signalées par un petit point de couleur.

naines2_1.jpg

Si loin, si proche.

23:39 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.