06/04/2015

Sursauts radios venus de l'espace: le mystère demeure

verseau.jpgVoici la constellation du Verseau. En 2014, un mystérieux sursaut radio rapide - ou FRB pour "fast radio burst" - a été capté en direct par l'observatoire de Parkes dans cette constellation. J'avais consacré un billet (consultable ici) à cet événement dans mon blog. Quelle est l'origine de ce signal? Mystère. Mais depuis 2007, des sursauts identiques ont déjà été relevés. Le magazine américain The New Scientist revient sur l'affaire dans son dernier numéro en se demandant si ces sursauts radio, qui durent moins de 5 millisecondes et dégagent autant d'énergie que le soleil en un mois, sont causés par des pulsars ou des satellites espions. Voire par des émetteurs (de signaux) extraterrestres. De 2007 à aujourd'hui, seuls dix autres signaux analogues ont été repérés ou déduits à partir de données stockées au moment des explosions. Pour calculer la distance parcourue par ces FRB, les astronomes utilisent la notion de mesure de dispersion. Et c'est là que ça devient intéressant.

Le résultat de cette mesure correspond en effet toujours à un multiple du nombre 187,5. Mais tirer une conclusion de l'analyse de seulement dix signaux n'est pas suffisant. Il faudrait clairement repérer et enregistrer d'autres FRB pour savoir si ce nombre de 187,5 est une constante mathématique correspondant à une réalité astrophysique (voire extraterrestre) ou pas, et commencer à échafauder une théorie ou du moins des hypothèses plus solides. Cela étant, la découverte d'un schéma mathématique dans une série d'ondes radio ne permet pas d'en déduire une origine intelligente. En attendant, le projet SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence), mis sur pied dans les années 60, reste toujours sur sa faim. Plus pour longtemps?

23:44 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.