25/04/2015

"Le Combat dans l'île", la possibilité d'un film

combat.jpgC'était l'époque où Cavalier tournait encore avec des vedettes. Ici Romy Schneider et Jean-Louis Trintignant, qui se retrouveront d'ailleurs plusieurs fois par la suite, notamment dans Le Train de Pierre Granier-Deferre ou Le Mouton enragé de Michel Deville. Le Combat dans l'île, premier long-métrage d'Alain Cavalier - le film est sorti en 1962 -, est aussi quelque peu à part dans sa filmographie. A la fois pamphlet politique, récit de la préparation d'un attentat contre un député, et histoire d'amour triangulaire, dans laquelle la seconde finit presque par prendre le pas sur le premier. Les organisations auxquelles appartiennent les personnages ne sont jamais nommées, et le film se confine dans une sorte d'abstraction contextuelle. La femme, Romy Schneider, demeure très extérieure, presque étrangère, aux agissements des hommes, lesquels finissent d'ailleurs par se battre pour elle. Tout cela définit un film curieux, en dehors des conventions de l'époque, y compris des courants qui submergeaient alors le cinéma français (la Nouvelle Vague pour ne pas la nommer). L'unicité du Combat dans l'île en fait un film plutôt rare et peu diffusé. A redécouvrir.

Le Combat dans l'île sera projeté lundi 27 avril à l'Auditorium Arditi dans le cadre du cycle "Alain Cavalier - le cinéma en vie" du Ciné-club universitaire.

21:44 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.