07/05/2015

La chute du cargo russe incontrôlable est imminente: mais que faut-il craindre?

cargo.jpgOn n'arrête pas le Progress, c'est bien connu. A tel point qu'il va bientôt se fracasser sur nos têtes. Vraiment? Non, j'exagère à dessein. Mais le cargo russe spatial et incontrôlable devrait arriver sur Terre cette nuit, entre 21 heures 45 - on y est presque à l'heure où je mets en ligne - et 3 heures 36 du matin. L'incertitude sur l'heure empêche évidemment de savoir où la chute aura lieu. Mais certainement pas proche d'un endroit habité, et vraisemblablement dans l'Océan indien. Sauf que cela peut encore changer. Petit rappel des faits: le 28 avril dernier, le vaisseau Progress M-27M décolle du Kazakhstan (base de Baïkonour) à 9 heures 09. Aucun passager n'est à son bord, l'appareil contient juste de la nourriture et des produits de première nécessité pour ravitailler les astronautes de la Station spatiale internationale (ISS). Son vol est censé durer six heures mais il rencontre quelques problèmes. Très vite, les scientifiques perdent son contrôle. Et l'appareil commence sa chute libre vers notre planète.

En théorie, d'après les experts, il devrait entièrement se consumer dans l'atmosphère avant de toucher le sol (ou l'eau). Seuls quelques petits éléments structurels devraient retomber sur terre. Mais selon un autre expert, il pourrait ne pas brûler entièrement, du fait de la présence dans son appareillage de plusieurs matériaux incombustibles. Qui croire? On ne sait trop, et c'est finalement toujours un peu le même problème avec ces questions d'aéronautique, même lorsqu'elles concernent l'astrophysique. Seule certitude, il ne devrait pas tomber en Suisse, comme l'indiquent certains médias nationaux. Si le coeur vous en dit, vous pouvez suivre sa trajectoire en direct (ici). Au final, cet incident coûtera un demi-milliard d'euros au secteur spatial russe. Quant aux astronautes de l'ISS, ils devront attendre le 19 juin avant qu'un autre cargo spatial les rallye. Un vaisseau américain partira ce jour-là de Floride (base de Cap Canaveral) avec environ 2,2 tonnes de matériel. D'ici là, les astronautes de l'ISS ne mourront de toute façon pas de faim ni de soif. Ils ont plusieurs mois de réserve.

21:17 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

@Monsieur Gavillet,je viens de lire sur Romandie qu'il s'est complètement désintégré ceci étant quand on sait les milliards dépensés pour le spatial pourquoi ceux qui manipulent des sommes astronomiques je pense à certains pays dont on nous dit qu'ils sont pauvres, ne dépenseraient -ils pas ces sommes pour venir en aide à leurs populations
Plus on réfléchi au spatial ce que d'autres avaient fait avant nous plus on trouve la soupe à la grimace des recettes parties en fumée de plus en plus saumâtre
Et certains voudraient que le peuple se serre davantage la ceinture? qu'il apprenne à moins gaspiller ? mais de qui se moquent nombre de dirigeants
Car en réfléchissant bien à ce qui se passe dans nos contrées et l'affolement de certains voyant les lacs déborder alors que ce fut déjà et sera encore ,si tout cet argent dépensé pour le spatial était utilisé en tout premier pour assurer le bien être des citoyens sans doute y'aurait-il beaucoup moins d'associations frauduleuses essayant par tous les moyens d'obtenir de l'argent afin de sauver leur seul portefeuille
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 08/05/2015

Les commentaires sont fermés.