09/05/2015

Dans "Le Samouraï", Delon était impérial

samourai3.jpgDes lignes parallèles floutées, un certain dépouillement, voire un sens de l'ascèse. Une composition à la symétrie impressionnante, presque une épure. Scellé dans cette géométrie immuable, le regard d'un homme, entre clair-obscur et lumière, sous un chapeau au graphisme lui aussi impeccable. Et surtout Delon impérial, le Delon qu'on aimait et sur lequel le cinéma français semblait en partie reposer. Le Delon des grands rôles, au coeur des années 60, après Visconti, après Antonioni. Après Rocco et ses frères, après L'Eclipse. Un comédien total, en parfaite osmose avec une caméra qui le magnifie et le transcende. Un Delon d'avant les grands (pas tous) polars des années 70, avant les crises d'ego et les choix malhabiles ou hasardeux. Un Delon qui rencontre un génie, Jean-Pierre Melville, qui, après Le Samouraï, retravaillera deux fois avec l'acteur, dans Le Cercle rouge et Un flic. Au-delà du polar, il y a le film noir. Le Samouraï en est un. Histoire d'un solitaire et odyssée en forme de western, exercice d'abstraction codé par les règles d'un suspens glacial dont les enjeux ne cessent de rebondir et de se redessiner au fil de l'intrigue. Magistral, en un mot.

Le Samouraï passe en ce moment aux cinémas du Grütli dans le cadre du cycle Jean-Pierre Melville.

samourai2.jpg

01:05 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci de ce sujet, Pascal Gavillet.

Votre manière de mettre en évidence les lignes de force d'une oeuvre cinématographique, de son esthétique, du jeu de ses acteurs, est un art et une invite à voir ou à revoir tout film dont vous rendez compte.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 09/05/2015

pour une fois, je rejoindrai Hélène Richard-Favre :la Scène du Canari, de ses miettes, dans sa cage est absolument unique.
même Freddy Buache a certainement dû s'y laissé prendre.
Lui qui a apostrophé Delon sur le plateau de Desfayes pour lui "signifier " qu' il était un acteur "physique"

signé Briand Commentateur ...physique ou du moins c'est ce qu'il croit.

Écrit par : briand | 13/05/2015

Les commentaires sont fermés.