31/05/2015

Record battu aux confins de l'univers

galaxie.jpgUn record chasse le précédent. La NASA, toujours aussi sibylline, annonçait voici quelques jours avoir découvert, par l'intermédiaire d'une sonde, la galaxie la plus brillante de l'univers, ici représentée, comme le veut la coutume, par une vue d'artiste. Son nom? WISE J224607.57-052635.0 (je sais, il y a plus simple). Situé aux confins de l'univers, c'est-à-dire dans un temps et un espace si reculés que même la Terre n'existait pas à ce moment-là, l'objet possède un rayonnement équivalent à celui de 300 000 milliards de soleil. Impensable, je vous le concède. Cette luminosité aurait été produite par un trou noir supermassif (nommé J224607.57) il y a 12,5 milliards d'années. Donc peu de temps après la naissance de l'univers, qui remonte à 13,8 milliards d'années. Comment a-t-il pu être si gros si vite? L'explication des scientifiques est simple: il aurait franchi la limite d'Eddington, qui correspond à la quantité de matière maximale qu'un trou noir peut ingérer en un temps donné. Il existe une catégorie de trous noirs qui dépassent cette limite et celui-ci en serait un. Mais tout cela est-il réellement nouveau? Parue il y a quelques jours, la dépêche, malgré quelques doutes, paraît en effet être une resucée d'une autre dépêche - la NASA et la communauté scientifique sont coutumières du fait -, publiée en février et que j'avais résumée dans un billet (lisible ici). Qu'y a-t-il de nouveau cette fois? Soyons clairs: pas grand-chose.

22:45 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"c'est-à-dire dans un temps et un espace si reculés que même la Terre n'existait pas à ce moment-là,"

J'ai une petite question: où se trouvait il y a 12,5 milliards d'années la matière qui allait composer la Terre?


"la naissance de l'univers, qui remonte à 13,8 milliards d'années"

Ah bon?! Il n'y avait pas d'univers avant?

Écrit par : Johann | 01/06/2015

"la naissance de l'univers, qui remonte à 13,8 milliards d'années"
"Ah bon?! Il n'y avait pas d'univers avant?"
Pas sous la forme que l'on observe aujourd'hui. Plus que ça, on tombe dans la métaphysique. Au sens propre...

Écrit par : Géo | 01/06/2015

Selon l'Inde la matière qui compose l'univers premièrement est subtile: prâna, sans vibrations, énergie primordiale, et akâsha, un peu comme de l'éther. De l'action de ces deux inséparables prâna et akâsha proviendrait, par combinaisons, l'univers. Myriades d'univers, en fait. L'existence d'un univers, kalpa, un cycle, se résume en l'un de nos inspir (création d'un monde) puis l'autre expir (fin d'un monde). Au début d'un cycle prâna, comme écrit plus haut sans vibrations, s'anime, vibrations, et s'en vient "asséner des coups" sur akâsha le reste s'ensuivant l'ensemble n'étant pas incompatible avec les recherches des scientifiques.
En revanche incompatible avec les contes et légendes des créationnistes.
Lesquels, théologiens en tête, sinon en fête... font tout pour freiner les découvertes des premiers nommés

Notre corps, premièrement subtil se matérialisant... les maladies, non accidentelles, atteignant premièrement notre corps subtil on saisit à quel point les soins au lieu de se contenter d'aller en aval du symptôme au remède devraient remonter jusqu'en amont rechercher la cause subtile, c'est-à-dire psychologique du mal.

En conséquence de quoi la médecine psychosomatique devrait être inconditionnellement exigée pas l'ensemble des patients hélas! désormais "clients".

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/06/2015

Non, il y a 13,8 milliards d'années, il n'y avait pas (encore) d'univers. C'est à ce moment-là qu'a eu lieu (ou aurait eu lieu, pour les plus sceptiques) le Big Bang, origine de notre univers actuel. Les physiciens et les cosmologistes appellent cela une "singularité". Cela admis, il faut entendre qu'il n'y avait rien avant ! Parmi les grands précurseurs de la théorie du Big Bang on se permettra de citer l'abbé Lemaître. Sa qualité de prêtre a permis de (dé?)montrer que la religion pouvait faire bon ménage avec la physique.

Écrit par : Michel Sommer | 01/06/2015

Même dans ce domaine, pas d'accord avec Michel Sommer !
1. Quand on dit 13.8 milliards d'années, on n'est pas au milliardième de seconde près...L'Univers commence il y a 13.8 milliards d'années et le début en fait partie.
2. "Cela admis, il faut entendre qu'il n'y avait rien avant !" Absolument pas. Une théorie qui vaut autant que les autres veut que si l'univers est en expansion, il peut aussi être en rétraction et se concentrer sur lui-même, créant à nouveau un Big Bang...
3. "Sa qualité de prêtre a permis de (dé?)montrer que la religion pouvait faire bon ménage avec la physique." Oui, la schizophrénie mène à tout ?

Écrit par : Géo | 01/06/2015

Il n'y a jamais "rien"!

Toujours l'énergie primordiale.

De nos jours compatibilité scientifique avec penseurs, sages ou religieux des temps les plus reculés.

Pas forcément schizos!

De même que s'il y a multiplicité de ressentis, impressions, etc., il n'y a qu'une vérité. Raison pour laquelle Vivekânanda faisait remarquer que chaque fois que théologiens et scientifiques ne sont pas d'accord c'est que ce sont soit les théologiens qui se trompent, soit les scientifiques.

De quoi, une fois pour toutes, rentrer les armes dans leurs fourreaux.
Sans oublier qu'en ce cas rentrer les "armes" dans les "fourreaux" (bouches) peut signifier par armes, les "langues", autrement dit se taire (pour être polie)!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/06/2015

"Vivekânanda faisait remarquer que chaque fois que théologiens et scientifiques ne sont pas d'accord c'est que ce sont soit les théologiens qui se trompent, soit les scientifiques."
On ne saurait mieux dire. Et si l'on se dit que les scientifiques parlent en principe du monde extérieur, les théologiens de ce qui se passe entre leurs deux oreilles...

Écrit par : Géo | 02/06/2015

A Geo
Je ne cherche pas à vous convaincre de quoi que ce soit !
Et quand les scientifiques ne sont pas d'accord avec les théologiens, cela veut simplement dire que les premiers s'appuient sur des faits généralement avérés et vérifiés alors que les seconds se fondent sur des croyances !
C'est la raison pour laquelle l'abbé Lemaître a parfaitement réussi à faire coexister croyance et science, sans qu'il soit nécessaire de le taxer de schizophrène.
En ce qui concerne le théorie du "Big Crunch", rien dans les faits actuels ne permet de la tenir pour avérée.
Les scientifiques responsables n'ont jamais prétendu qu'ils avaient raison et que leurs théories étaient les bonnes. Ils s'appuient généralement sur un consensus qui permet, jusqu'à preuve du contraire, d'admettre que les théories énoncées sont "justes".
Encore une précision pour Géo : A croire que le fait de n'être pas d'accord avec moi constitue pour lui une espèce de victoire ! S'il n'y a que cela pour lui faire plaisir...

Écrit par : Michel Sommer | 02/06/2015

"En ce qui concerne le théorie du "Big Crunch", rien dans les faits actuels ne permet de la tenir pour avérée." à comparer avec: "Une théorie qui vaut autant que les autres veut que si l'univers est en expansion, il peut aussi être en rétraction et se concentrer sur lui-même, créant à nouveau un Big Bang...".
Ou l'art de ne pas vouloir comprendre, ou de vouloir tout transformer ?

"A croire que le fait de n'être pas d'accord avec moi constitue pour lui une espèce de victoire ! S'il n'y a que cela pour lui faire plaisir..."
Ce qui me fait plaisir, c'est de démontrer que votre manque d'esprit logique s'applique aussi bien dans vos théories pseudo-humanistes qu'en astronomie...

Écrit par : Géo | 02/06/2015

Mon pauvre Geo, vous ne démontrez rien, vous affirmez, c'est tout !
Encore une chose : avant de vous enferrer dans vos certitudes. lisez les textes de ceux qui s'adressent à vous avec davantage d'attention. Vous y découvrirez des propos qui généralement ont du sens mais qui, peut-être, vous dépassent un peu...

Vous persistez à asticoter certains blogueurs parce qu'ils ne partagent pas vos idées et théories. C'est quoi votre problème, à part un pseudo bien commode ?

Écrit par : Michel Sommer | 02/06/2015

" Ah bon?! Il n'y avait pas d'univers avant? "

Il n'y a que deux possibilités dans tout ce que l'on sait en matière de physiques. Soit il n'y avait rien avant ou soit il y avait depuis toujours un univers primordial précédant le big bang.

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2015

Je remercie tous ceux qui ont répondu à ma seconde question. Mais apparemment ils n'ont pas compris que cette question n'a de sens qu'en répondant d'abord à la première question posée. Or personne n'a répondu à cette première question... C'est bien dommage...

Réfléchir parfois en dehors des sentiers battus peut aider à comprendre certaines choses. Libre à chacun de croire que nous sommes à nouveau au centre de l'univers...

A propos, la cosmologie n'est pas une science expérimentale. Et nous ne savons même pas quelle est la géométrie de l'univers. Ce serait pourtant la première question à se poser.

La "théorie" du "bigbang", c'est comme la conception du système solaire de Ptolémée. Pour faire tenir le système il fallait sans cesse ajouter de nouveaux épicycles. Aujourd'hui on ajoute de la matière noire, de l'énergie noire, des trous noirs, etc.

Dans l'histoire il y a eu des tas de moments consensuels: géocentrisme, terre plate, continents immobiles, enfer, fixisme, etc. Un consensus ne prouve strictement rien.

dj est franchement désopilant, il vient nous parler de ce que l'on sait en matière de physique, mais ce contrefout par ailleurs de la physique quand il s'agit de la chute d'un corps et de la résistance des matériaux. Sans parler des corps humains déchiquetés en morceaux de l'ordre du cm.

Écrit par : Johann | 02/06/2015

Nous voyons à partir de nos yeux à nous en ramenant tout infiniment trop à notre portée.

Parole aux scientifiques.

Les chercheurs mystiques de l'Inde ont volontiers pris l'image d'un Océan dont les vagues avancent, évolution, puis reculent, involution. Temps de repos puis nouvelles avancées et ainsi de suite en précisant qu'il ne peut y avoir évolution que parce qu'auparavant il y a eu involution ainsi qu'involution parce qu'auparavant il y a eu évolution

Le Moi réel de l'homme, l'Atmân, ne naissant ni ne mourant. Dieu comparable à un aimant, nos âmes attirées par l'aimant à condition de n'être pas recouvertes de matérialité empêchant l'avancée des âmes vers l'Aimant comme par la matérialité.

Ni début ni fin. Prâna, énergie, âkâshâ, nombreux disent plus ou moins éther,
Prâna au début d'un cycle, kalpa, manifestation ou création du monde s'anime (vibrations) et vient asséner des coups sur âkâsha et c'est la combinaison de ces deux inséparables, qui ne peuvent agir l'un sans l'autre, qui produit une nouvelle manifestation ou création du monde. Non univers, désormais, mais plurivers comme vous le savez mieux que moi.

Notre personne physique, morale et spirituelle est un mini univers qui ne naît ni ne meurt mais se transforme... tout changeant tout le temps. Ses éléments terre, eau, feu, air, éther, esprit, âme, Atman unique pur et parfait.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/06/2015

@Myriam Belakovski les deux derniers paragraphes de votre commentaire sont on ne peut plus vrai surtout si l'on songe aux différents univers ou monde personnel que nous nous créons pour nous protéger
Mais quand on voit tout cet argent parti dans l'espace on ne peut que regretter qu'il ne soit pas utilisé pour aider à résoudre les nombreuses difficultés des familles ayant un enfant autiste
On connait l'argent qui part en fumée alors que d'autres connaissent l'argent fichu au lac comme le sable déversé sur des galets pour permettre au lac lui même de reprendre ce qui lui appartenait lors des dernières inondations
On est soulagé tout de même de savoir que d'autres gaspillent autant que l'électorat/rire
Très belle journée pour Vous

Écrit par : lovejoie | 03/06/2015

"Mon pauvre Geo, vous ne démontrez rien, vous affirmez, c'est tout !"

Mon pauvre Michel, la comparaison que je vous ai proposé me paraît clairement être un argument démontrant soit que vous ne lisez pas, soit que vous ne comprenez pas ce que vous lisez...

Écrit par : Géo | 03/06/2015

P.S. On a demandé: s'il n'y a "rien" avant une création du monde, comment le "bigbang" a-t-il pu se produire? Est-il faux d'imaginer que c'est, comme expliqué ci-dessus, les "coups assénés" par prâna (désormais animé parce que parcouru de vibrations) sur âkâsha qui produisent, puisqu'il y a sans cesse des manifestations ou créations du monde, ce que les scientifiques ont appelé, en ce cas, non "le" "bigbang" mais entre autres, à l'infini "bigbangs"... "un" "bigbang"?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/06/2015

A Johann,

Si toute la matière était déjà contenue dans l'univers au moment du Big Bang, alors la matière qui a procédé à la "fabrication" de la Terre l'était déjà aussi. La question ne serait donc pas de savoir où se trouvait la matière de la Terre, puisque contenue dans l'univers, mais plutôt comment le système solaire et la Terre (Et les autres planètes !) se sont formés.
Doit-on y voir le signe d'une intelligence supérieure capable "d'organiser" l'Univers ou au contraire le signe d'une entropie menant l'univers vers un désordre chaque seconde plus chaotique ?

Écrit par : Michel Sommer | 04/06/2015

"Si toute la matière était déjà contenue dans l'univers au moment du Big Bang, alors la matière qui a procédé à la "fabrication" de la Terre l'était déjà aussi."

Oui, c'est le début du raisonnement. Pour ceux qui croient au bigbang. Dommage que vous en restiez là.


"La question ne serait donc pas de savoir où se trouvait la matière de la Terre, puisque contenue dans l'univers,"

Justement toute la question est là.

Et je vous rappelle que l'Univers est considéré comme isotrope.


"mais plutôt comment le système solaire et la Terre (Et les autres planètes !) se sont formés."

Aucun intérêt relativement à ma question. Apparemment vous n'en avez pas saisi le sens. Dommage. Mais c'est bien d'avoir essayé. Cela montre une fois de plus qu'il est difficile de réfléchir en dehors des chemins battus. Les idées consensuelles fonctionnent comme une prison.


"Doit-on y voir le signe d'une intelligence supérieure capable "d'organiser" l'Univers ou au contraire le signe d'une entropie menant l'univers vers un désordre chaque seconde plus chaotique ?"

1) Vous n'avez aucune idée du "fonctionnement" de l'Univers;
2) Comme toujours, on projette sur des divinités, des entités surnaturelles ce qu'on ne comprend pas, au lieu d'avoir la modestie de rester dans la réalité et d'admettre qu'il y a des dimensions (milliards d'années, milliards d'années-lumière, etc.) qui nous dépassent et qui ne peuvent faire l'objet d'expérimentations.

Écrit par : Johann | 14/06/2015

Les commentaires sont fermés.