19/07/2015

Saviez-vous que les décimales de Pi contiennent votre date de naissance (et bien plus)?

pi_wrapping_paper_print.jpgLa chasse aux décimales de Pi n'est pas un sport mathématique comme les autres. Il occupe en tout cas les chercheurs depuis plus de 4000 ans. Le record en cours date de 2011, et ce sont deux Japonais, Alexander J. Yee et Shigeru Kondo, qui le détiennent, avec 10 000 milliards de décimales. Evidemment, ils n'ont pas obtenu ce résultat en deux heures de calcul, et il leur a même fallu 371 jours, soit plus d'une année, pour l'obtenir. Le nombre Pi, ou ∏ (16e lettre de l'aphabet grec), souvent défini en géométrie euclidienne comme le rapport entre la circonférence d'un cercle avec son diamètre, semble attesté par des tablettes babyloniennes d'environ 2000 ans avant J.-C.

Faire son histoire n'est pas mon but aujourd'hui. Pi comporte un nombre de décimales infini. Au point que si l'on observe ses 200 premiers millions de décimales, on peut y trouver n'importe quelle suite arbitraire de six (voire plus, avec un peu de chance) chiffres. En d'autres termes, n'importe quelle date de naissance à six chiffres est susceptible d'y figurer. Prenons un exemple. Mettons que vous fêtiez vos trente ans aujourd'hui, vous seriez donc né(e) le 19 juillet 1985, soit le 19.07.85. Cette suite, 190785, surgit bel et bien en position 93821 des décimales de Pi. Mieux, elle se trouve répétée 207 fois dans les 200 premiers millions de décimales de notre nombre. Pour vous amuser à trouver d'autres occurrences de dates, vous pouvez aller consulter un site d'utilisation très simple qui fera le calcul pour vous,

The Pi-Search Page

(le lien actif vous y renvoie directement). Vous pouvez bien sûr tenter l'expérience avec des nombres de plus de six chiffres. Et, en extrapolant, avec les lettres de votre prénom, moyennant codage préalable. Pi semble ainsi contenir n'importe quelle succession de chiffres de longueur finie. J'écris "semble" à dessein. Car il s'agit là de la définition d'un nombre univers, dénommé ainsi car on peut y trouver (selon un codage en chiffres prédéterminé), tous les livres déjà écrits et à venir, l'histoire de nos vies, sa contradiction, la liste de tous les numéros gagnants dans l'ordre de l'Euromillions pour les dix ans à venir, et j'en passe. Sauf qu'on ne sait pas, aujourd'hui, si Pi est un nombre univers ou non. Je me contenterai donc de rappeler que Pi est 1) un nombre réel irrationnel, car il ne peut pas s'exprimer comme le rapport entre deux nombres entiers, et 2) un nombre transcendant, car il n'est racine d'aucune équation polynomiale. Mais je reviendrai sur tout cela de manière plus sérieuse et analytique dans quelque temps.

20:44 Publié dans Mathématiques, Sciences | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Les décimales de Pi

Etant donné que tout change tout le temps, nous, nos cellules y compris, aucune marge, aucun risque d'erreur/s?

A propos de quelqu'un, Pascal Gavillet, je m'informe, nom, date de naissance, etc. (thème astral il faudrait encore le lieu et l'heure de la naissance) et puis j'y vais de mon compte rendu sur cette personne (la date de naissance par vous choisie, pure coïncidence, bien entendu, en l'occurrence étant la mienne... que peut-on savoir, croire, calomnies, diffamations comme encensement de mauvais aloi, toujours, éventuels compris?!

Tout enfant naissant avec cinquante pour cent de son géniteur et cinquante pour cent de sa génitrice comment savoir que l'on ne se trouve pas confronté à ces réalités parentales en se permettant, sans en être prié, avoir obtenu l'autorisation, la démarche en question?

Comment savoir ce que la personne a choisi de prolonger des traits de caractère des siens ou de modifier? Ses rencontres, chocs, amours?

Pour parvenir enfin jusqu'à la personne elle-même ne faut-il pas alors rencontrer ce qui est son Soi réel?

Pour l'Inde... s'agissant de nous tous "sans exception" cet atman pure conscience?

Sans oublier, selon Jung, que tout vécu comprend une part d'imprévisibilité!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/07/2015

@ Pascal Gavillet A mon commentaire non encore publié j'ajoute un point.

La démarche dont vous nous entretenez regarde la première naissance.
Celle de sperme et de sang.

Mais, pour ceux qui ont vu se confirmer en leur vie la "venue de l'Esprit"! quoi à propos de leur seconde naissance?

En l'occurrence, une personne témoin.

Naissance selon la chair en un mois d'"été" mais en un mois d'"hiver" la seconde naissance celle "selon l'esprit" laquelle implique notamment de manière non fictive ou virtuelle un passage en revue "actif" des priorités dans la vie?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 21/07/2015

Myriam... Euh, non rien, en fait.

Écrit par : Plouf Ploufovitch | 23/07/2015

Euh, Plouf Ploufovitch... Bonjour, quand-même...!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 23/07/2015

Les commentaires sont fermés.