04/08/2015

Locarno 2015: le léopard, c'est vous, c'est nous, c'est moi

locarno1.jpgIl y a quelques années, lorsque je venais à Locarno, les affiches du festival ne dévoilaient rien du léopard, emblème de la manifestation. Tout au plus apercevait-on son pelage, ses pattes, sa queue. Jamais l'animal en entier. Ni même sa gueule. Puis d'une édition à l'autre, il s'est dévoilé. De plus en plus. Jusqu'à apparaître en entier, lors de je ne sais plus quelle édition. Pour 2015, il s'humanise. Les différents visuels de l'affiche de ce 68e festival présentent en effet une série de portraits réalisés lors de la précédente édition. Des festivaliers photographiés au jour le jour puis regroupés dans un projet conçu par l'agence anglo-suisse Jannuzzi Smith. L'idée est de révéler et mettre en lumière les léopards qui se cachent derrière tous les festivaliers de Locarno. locarno2.jpegUne centaine de clichés ont ainsi été réalisés et l'agence en a retenu une vingtaine qui se déclinent sur les affiches, le catalogue, les invitations et tous les documents officiels liés au festival. Le léopard a désormais figure humaine. L'animal se fond dans l'homme, à moins que ce ne soit l'inverse. Il est en somme de plus en plus vivant, de moins en moins abstrait, de plus en plus concret. A l'image d'un festival qui n'a jamais cessé d'évoluer jusqu'à s'imposer comme l'un des plus grands rendez-vous cinématographiques au monde. C'est demain que les choses débutent. On se retrouve ici pour la suite des festivités.

locarno3.jpg

23:55 Publié dans Cinéma, Festival de Locarno 2015 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Selon les croyances l'homme pas évolué devient animal.

En ces temps il est étonnant de noter que certaines femmes, plutôt jeunes... sans dire la même chose ont en revanche une sorte de semblable geste aux mains formant griffes crispées...

Écrit par : Myriam Belakowsky | 05/08/2015

Les commentaires sont fermés.