07/08/2015

"James White", "La Belle Saison", coups de coeur locarnais

JAMES-WHITE-facebook.jpgUne mère et son fils. La progression de la maladie et l'angoisse causée par ses ravages. Le jeune homme, vingt ans, s'appelle James White et donne son titre au film. Il est un peu borderline, fragile, perturbé, se cherche et erre sans trop savoir ce qu'il peut attendre de la vie. En parallèle, sa mère lutte contre un cancer qui la consume à petit feu. L'histoire s'étend sur environ cinq mois, en grande partie à New York. Josh Mond filme ses personnages en plan rapproché, presque toujours. L'intimisme s'impose, le style rappelle celui de Hal Hartley, autre peintre d'un naturalisme déjà hérité de Cassavetes. Ces personnages, on s'attache curieusement à eux. Le film respire avec eux, près d'eux, dans une sorte de mouvement des corps et de l'âme qu'on voudrait retenir avant que la vie ne s'en évade. Un très bon film indépendant révélé cette année à Sundance. James White, premier titre du concours locarnais, et métrage qu'on aimerait retrouver au palmarès.

bellesaison.jpgUne mère et la copine de sa fille. L'improbable rencontre entre deux réalités censées s'ignorer. Conservatisme contre liberté? Oui, mais ce n'est pas si simple, pas si schématique. Dans La Belle Saison, projeté sur la Piazza Grande, Catherine Corsini dépeint une histoire d'amour entre deux femmes dans cette France de 1971 dans laquelle les femmes se réveillent et manifestent pour leurs droits. MLF, passion, protestations, vie paysanne, traditions, frénésie parisienne et rituels provinciaux. Les images glorifient les corps, la nature et les sentiments. Tout semble fluide et naturel, presque trop beau pour être vrai. Perfection de la direction d'acteurs - Cécile de France, Izïa Higelin, Noémie Lvovsky, Ken Azaïs -, justesse du regard, pudeur du traitement. Corsini n'est jamais aussi convaincante que lorsqu'elle raconte une histoire proche d'elle. Sortie en salles le 19 août.

12:01 Publié dans Cinéma, Festival de Locarno 2015 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.