07/08/2015

Locarno 2015: la Piazza s'ouvre à l'histoire allemande et à la boxe

staat.jpgEternel retour de l'histoire allemande contemporaine. Telle la traque des criminels du Troisième Reich. Dans Der Staat gegen Fritz Bauer, un procureur localise Adolf Eichmann à Buenos Aires et n'a de cesse d'exiger son extradition. Le film raconte son combat. Les deux comédiens principaux du film, Burghat Klaussner et Ronald Zehrfeld (sur cette image), incarnent respectivement Bauer et Karl Angermann, un autre procureur qui l'aide dans sa mission. Le classicisme du cadre et de la reconstitution qu'on y décèle traduisent bien celui du film. Signé Lars Kraume, Der Staat gegen Fritz Bauer conjugue cette rigueur à un formatage usuel servant d'assise à un récit aussi plaisant qu'instructif. Travail soigné, relecture de faits historiques majeurs, le film jure pourtant un peu avec le cadre d'une Piazza Grande pas toujours réceptive à ce type de productions. Je persiste pourtant à croire qu'il s'agit là d'un excellent choix.

southpaw.jpgEn seconde partie de soirée vendredi, Southpaw d'Antoine Fuqua (La Rage au ventre en français) est un film de boxe tout à fait classique dans son genre. Gloire, déchéance et résurrection d'un champion incarné avec une belle conviction par l'un des meilleurs acteurs américains actuels, Jake Gyllenhaal (sur cette image). Rien de transcendant à l'arrivée, mais un spectacle solide et musclé qui ne dépare pas dans le paysage locarnais.

23:59 Publié dans Cinéma, Festival de Locarno 2015 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour monsieur Gavillet
Oui un film juste avec une belle cohérence entre sujet et forme, une qualité d'écriture (enchaînement dramatique) et un excellent travail d'acteurs...

Quiet dans in Locarno

François Kohler
Réalisateur

Écrit par : Kohler | 08/08/2015

Les commentaires sont fermés.