21/08/2015

"Psychose", la poésie du vertige

psychose.jpgIl y a des images plus iconiques que d'autres. Ainsi de ce plan de la célèbre séquence de la douche dans Psychose d'Hitchcock. Meurtre rituel, du sang en noir et blanc, une forme de terreur à l'état pur. Janet Leigh, le regard hors-champ, sans qu'on y décèle véritablement de l'effroi, et sa main clairement ouverte en direction de la caméra pour signifier le danger. L'eau coule, et le pavage carrelé de la paroi semble enfermer l'héroïne dans une sorte de piège infernal. Loin d'utiliser la caméra subjective - sans cela, Janet Leigh "nous" fixerait -, Hitchcock adopte un point de vue subjectif, ne révélant rien, du moins à ce stade du film, sur l'identité du tueur. L'image rime avec d'autres instantanés du film. Exemple avec cet autre plan (ci-contre), tout aussi célèbre, d'Anthony Perkins se protégeant avec sa main. psychose3.jpgUne curieuse symétrie s'instaure même entre les deux photogrammes, ce que des exégètes ont déjà analysé et commenté ailleurs plus longuement.

Psychose est un film où l'individu est fréquemment seul dans la mise en scène, pour ne pas dire la mécanique hitchcockienne. Comme si tout binôme, tout couple, y était désespérément condamné. Et que l'espoir ne subsistait que dans un hors-champ qui ne se laisse atteindre qu'au péril de sa vie. Dans cette perspective, les dialogues y sont moins abondants que dans d'autres suspens horrifiques, et souvent remplacés par une bande-son (y compris la musique de Bernard Herrmann) dont l'importance demeure fondamentale. Pure poésie du vertige, Psychose combine l'abstraction à l'épure et je ne connais personne qui le tienne pour un film négligeable. Au point que chaque plan, chaque séquence, signale le chef d'oeuvre. Et ce n'est pas Janet Leigh au volant de sa voiture (ci-dessous) qui va me contredire.

psychose2.jpgPsychose passe en ce moment aux cinémas du Grütli dans le cadre du cycle Alfred Hitchcock.

18:22 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.