28/10/2015

Dans "La Passion d'Augustine", ces croix qui se répètent

Augustine.jpgDeux femmes dos à dos, la plus jeune concentrée, peut-être en train de jouer du piano, la plus âgée visiblement recueillie, ce que son costume de religieuse fait évidemment plus que suggérer. Leurs regards s'opposent et ne se croisent pas, et pourtant, l'impression de dialogue, et pourquoi pas de communion, est clairement présente ici. Plus curieux, et sans doute pas anecdotique, le motif de la croix se trouve répété plusieurs fois dans cette image. Il y en a une logiquement portée par la religieuse et une autre sur le mur du fond. Mais les deux fenêtres qui se trouvent dans le champ font également apparaître une croix. Rien d'artificiel dans cette composition, les fenêtres étant ici conçues et construites sur un modèle classique. En revanche, le choix du cadrage n'est probablement pas aléatoire. Il y a, dans La Passion d'Augustine de Léa Pool, un soin tout particulier dans la conception des plans, souvent étudiés, attentifs, mais jamais dans un but esthétique. Il s'agit d'être juste, question regard, et pas seulement de faire joli. La facture classique de la mise en scène n'est d'ailleurs pas le seul atout d'un film aussi modeste que son auteur.

La Passion d'Augustine est actuellement à l'affiche en salles.

18:34 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.