02/11/2015

Mais à qui Google rendait-il hommage aujourd'hui?

google.jpgLe moteur de recherche aime bien changer de look. Et le fait régulièrement plusieurs fois par semaine. Ce 2 novembre, c'est à un scientifique célèbre que Google consacre un doodle dans lequel on reconnaîtra quelques opérateurs familiers: George Boole, mathématicien sans lequel Internet ne serait sans doute pas tout à fait Internet. Né il y a 200 ans, le 2 novembre 1815, George Boole est le fondateur de la logique moderne, désormais appelée algèbre de Boole, traduction logique des concepts et des choix en termes d'équations. Les opérateurs booléens sont à la base de l'informatique. On les retrouve ci-dessus dans le logo de Google: AND (ET), OR (OU), NOT (NON) et XOR, ce dernier désignant la fonction OU exclusif. L'algèbre de Boole modélise des raisonnements logiques. De manière très schématique, sur un ensemble constitué de deux éléments correspondants aux valeurs de vérité VRAI et FAUX, éléments souvent notés 1 et 0, on définit deux lois, ET et OU, et une transformation parfois nommée complémentaire. Un système d'arborescence à choix multiples en découle (les trois petits points reliés au-dessus du e de Google le rappellent ici discrètement). Il permet de mettre en place des circuits binaires grâce auxquels des problèmes complexes peuvent être résolus. Les langages de programmation informatique, tout comme la théorie de l'information et la téléphonie, en sont des applications. Le fonctionnement de Google lui-même laisse clairement voir comment les opérateurs booléens peuvent être utilisés. Ce billet n'étant pas rattaché à la section mathématiques de mon blog - mais Boole y fera bientôt l'objet d'un billet plus conséquent -, je n'irai pas plus loin dans les subtilités de l'algèbre booléenne. George Boole est décédé d'une pneumonie le 8 décembre 1864 à l'âge de 49 ans. 

22:09 Publié dans Internet | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.