Et pendant ce temps, sur la lune, tout va bien

Imprimer Pin it!

lune.jpgCe cratère lunaire est humain. En avril 1972, deux astronautes américains de la mission Apollo 16 font quelques pas sur la lune, dans le sillage des pionniers qui les y ont précédé. Ils ont alors deux buts. Explorer les hauts plateaux lunaires, et notamment ceux de la région du cratère Descartes, afin de sonder leur origine volcanique. Et accessoirement larguer l'accélérateur de Saturn V, cela afin de mesurer l'activité sismique à l'oeuvre sur notre satellite. Jusqu'au 3 décembre 2015, le point d'impact de cet accélérateur n'avait pas été localisé. Le voici donc, 43 ans plus tard, intact, défiant l'éternité, révélé sur ce cliché mis en ligne par la NASA il y a quelques jours. Rappelons qu'Apollo 16 était la cinquième et avant-dernière mission lunaire comprenant un séjour sur la lune. Elle avait notamment permis d'infirmer, sur la base de prélèvements d'échantillons, l'origine volcanique des formations géologiques observées. 

Lien permanent Catégories : Astrophysique, Sciences 2 commentaires

Commentaires

  • Merci Monsieur Gavillet pour cette bonne nouvelle /rire
    Joyeuses Fêtes de fin d'année pour Vous Monsieur

  • Et bien voilà une information qui m'avait échappé ! Merci de nous l’avoir très opportunément signalée...
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.