05/02/2016

Smith Cloud fonce droit sur notre galaxie

smith.jpgIl mesure 11000 années lumières de long et 2500 de large. Donc plus qu’un cumulo-nimbus. Le nuage Smith, ou Smith Cloud (ainsi baptisé car détecté par l’astronome hollandaise Gail Smith), a été repéré dans les années 60. Il est composé majoritairement d’hydrogène, de soufre et d’éléments qu’on trouve dans la partie externe de notre Voie lactée. Sa particularité ? Il fonce droit sur notre galaxie, à une vitesse de 870 000 kilomètres par heure (environ 310 kilomètres par seconde selon d'autres sources), ce qui est plutôt lent. Lorsqu’il l’atteindra, il permettra, de par l’hydrogène qu’il contient, la formation de millions de nouvelles étoiles. Oui, mais ce n’est pas pour tout de suite. Son retour n’est prévu que dans 27 millions d’années. Retour ? En effet, la NASA a découvert récemment que Smith Cloud provient déjà de notre galaxie, qui l’avait éjecté il y a environ 70 millions d’années. C’est une grande nouveauté. Jusqu’alors, on pensait que Smith Cloud était une galaxie ratée dépourvue d’étoiles ou uniquement un gigantesque nuage gazeux attiré par la Voie lactée. Erreur. Il provient bien de chez nous, et, par un astucieux effet de boomerang, va opérer son retour. Tout bouge autour de nous, en somme.

22:05 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Monsieur, juste un petit détail... 870000 km/h donne environ 242 km/s ou je me trompe dans mon calcul ? (870000/36000=241.667)

Écrit par : Yves | 06/02/2016

Oui, c'est juste, j'avais répercuté deux sources différentes. J'édite pour préciser.

Écrit par : Pascal Gavillet | 06/02/2016

Les commentaires sont fermés.