15/06/2016

Roumanie-Suisse (1-1) : grâce à Mehmedi, tout espoir n'est pas perdu

butsuisse.jpgOn a espéré durant Roumanie-Suisse, on a dormi durant France-Albanie. Et cela même si les résultats des équipes dans ce groupe A ne reflètent pas tout à fait la réalité du terrain. Face à la Roumanie, la Suisse domine. Mais un penalty (discutable et mon avis est parfaitement partial) sifflé pour tirage de maillot permet aux Roumains - qui ne marquent pour l’instant que de cette manière, - via Stancu, d’ouvrir le score. Menés, les Suisses attendent le retour des vestiaires pour réagir et égalisent grâce à Mehmedi (félicité ci-dessus par ses coéquipiers) et un but superbe. Dès lors, la Nati redouble d’efforts pour en mettre un autre, mais rien n’y fait. Et le score en reste là, injuste, frustrant, nullement symptomatique du jeu déployé par une équipe suisse qui semble s’être éveillée depuis son affrontement avec l’Albanie.

De son côté, la France - laborieuse, pataude, sans inventivité - offre un piteux visage face à une Albanie étonnamment résistante. Le score reste vierge durant environ 90 minutes (et zéros tirs cadrés !), et on s’ennuie ferme, avant que Griezmann, qui piétinait sur la touche jusqu’à son entrée à la 68e, ne marque de la tête et permette aux Bleus de mener. Quelques minutes plus tard, dans la dernière minute du temps additionnel, Dimitri Payet alourdit le score, dorant son statut de nouvel héros salvateur du peuple français. François Hollande bondit de son siège, Didier Deschamps se voit déjà en finale comme en 98, et nous on commence à sortir la calculette en attendant les deux derniers matchs du groupe A, qui auront lieu dimanche soir. Les Suisses affronteront des Français déjà qualifiés, et les Roumains joueront des Albanais déjà éliminés (sauf cas extrême, s’ils terminent parmi les quatre meilleurs troisièmes des six groupes, bref…). La Roumanie battra-t-elle l’Albanie qu’on a vue ce soir ? C’est loin d’être plié, sauf si l’arbitre leur accorde une fois encore un penalty. Les Suisses seront-ils capables d’aller chercher au moins le point du match nul face aux Bleus, en supposant que Deschamps fasse jouer ses réservistes ? Objectivement, oui. Au-delà du jeu, tout cela promet un sacré suspens, même si on aurait préféré engranger les 6 points dès ce soir.

23:31 Publié dans Euro 2016, Football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.