01/07/2016

Euro 2016, les quarts - 2) Pays de Galles-Belgique (3-1) : la fièvre galloise !

wales.jpgDes pronostics il faut se méfier. Des prétendus favoris aussi. Ecrasée par le Pays de Galles 3 à 1, la Belgique dit adieu à l’Euro une boule dans la gorge, sans forcément comprendre à quel instant elle a perdu les clés du match et de la victoire. Le rythme était enfiévré, haletant, incessant, accouchant d’un des plus beaux matchs de cet Euro, avec deux équipes formidables à tous points de vue. La Belgique a ouvert le score par Nainggolan à la 13e minute. A ce moment, le Pays de Galles subit, se montre relativement peu. La suite infirme cette impression. A la 31e minute, les Gallois égalisent grâce à Ashley Williams. Pur hasard, ce timing induit un joli palindrome entre deux nombres premiers. On en reste là jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, les Belges semblent reprendre le dessus, moins sonné qu’après l’égalisation, avant de se faire surprendre à la 55e minute par un contre qui permet à Robson-Kanu de mettre le deuxième. Reste à attaquer, à égaliser, à décrocher d’éventuelles prolongations. Mais des approximations, des maladresses de Meunier, des corners mal tirés de De Bruyne, un mauvais coaching de Wilmots (pourquoi sortir Carrasco, par exemple ?), tout cela combiné à une défense galloise de fer, et rien ne passe. Pire, à la 85e, Gunter crucifie Courtois et marque le troisième but, expédiant le Pays de Galles en demi-finale, pour la première fois de son histoire. Côté belge, on presse encore mais on n’y croit plus. La fièvre a changé de côté. Elle est désormais galloise. A juste titre. Ceux-ci affronteront le Portugal en demi-finale. Et cette fois, les Lusitaniens vont devoir se résigner à jouer. Et Ronaldo à faire un peu plus qu’acte de présence. Car personne ne va le rater.

23:25 Publié dans Euro 2016, Football | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.