05/08/2017

Fanny Ardant dans "Marie-poupée"? Le doute subsiste

ardant.jpgLocarno Festival, jeudi 3 août, jour 2

Lola Pater, portrait d'une femme qui fut jadis un homme et qui renoue avec un fils dont elle/il ne s'est jamais occupé, film réalisé par Nadir Moknèche et joué par une Fanny Ardant à son affaire, je l'avais aussi déjà visionné avant Locarno. En interview, l'actrice est comme chaque fois - sauf erreur, c'est la quatrième fois que je la rencontre - généreuse et drôle. On parle du film, de Balzac, de ses premiers rôles. Tel Marie-poupée de Joël Seria (1976), son tout premier film, vu en DVD il y a quelques jours, dans lequel je n'ai absolument pas reconnu l'actrice. A-t-elle été coupée au montage? Question à laquelle Fanny Ardant n'a pas de réponse. Elle n'a jamais vu le film.
En compétition, Freiheit de Jan Speckenbach vaut mieux que ce que laisse craindre son synopsis, mortifère. Et le film, qui trace en parallèle le destin d'un époux et de sa femme qui vient de le quitter, est même assez tenu dans ses deux premiers tiers. Puis Denis Côté, cinéaste canadien habitué de Locarno, s'immerge dans un univers de bodybuilders pour les besoins d'un documentaire, Ta peau si lisse, dont je n'ai pu voir qu'une partie pour cause d'interview. Le résultat me paraissait plutôt standard.
Accueil plus contrasté pour Drei Zinnen de Jan Zabeil, ambitieux film allemand qui affrontait la Piazza, drame antonionien revisitant le complexe d'Oedipe dans la neige et sur les pentes montagneuses, mais drame malheureusement trop tarabiscoté pour emporter l'adhésion, voire susciter l'empathie. Bérénice Bejo est du voyage, ainsi qu'un jeune enfant parmi les pires têtes à claques du cinéma de ces dix dernières années

drei.png

17:29 Publié dans Cinéma, Festival de Locarno 2017 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

https://youtu.be/Lbu7DRlQBTA L'extrait avec Fanny Ardant

Écrit par : Nathalie | 07/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.