10/08/2017

Locarno 2017: grandeur et décadence du documentaire de cinéma

fang.jpgFascination ou malaise? La Mrs. Fang du titre du dernier - et extrêmement court - film de Wang Bing, atteinte de l'Alzheimer, ne peut ni parler ni quitter son lit ni faire quoi que ce soit. Le cinéaste concentre sa caméra sur elle, dans de longs gros plans déchirants et tendus, avec comme seule alternative d'interminables réunions familiales autour de son lit et des séquences dans un marécage non loin. En quelques jours, son état va s'aggraver et Wang ne fait pas mystère de cette agonie. Notre intrusion comme spectateurs est terriblement gênante. Et l'émotion mêlée d'admiration qu'on peut ressentir face au film ne se dissipe qu'au prix d'une remise en question morale du principe du cinéma de non-fiction: peut-on tout montrer? Ovationné par des journalistes incapables de tenir ensuite une porte à quelqu'un, le film ne résout pas ce cruel dilemme.
good_luck.jpgUn documentaire en amenant un autre, du moins en compétition, Good Luck de Ben Russell a eu raison de la patience des rares spectateurs qui s'étaient risqués à 8 heures 30 du matin à sa séance presse. Portrait de deux communautés de mineurs - l'une en Serbie, l'autre au Surinam - le film repose sur un dispositif implacable et rigoureux, s'éprouve dans la durée, et ne ménage guère notre endurance, même après des années de visionnements hypnotiques festivaliers ou autres. Le film dure 2 heures 15, ce qui est moins qu'un Lav Diaz, mais tout de même un peu long pour faire réellement sens.
Question longueur, nous sommes par ailleurs plusieurs à penser que The Song of Scorpions d'Anup Singh, montré sur la Piazza, gagnerait énormément à être raccourci au bas mot d'une bonne demi-heure. Quelqu'un d'extérieur au projet, en reprenant son montage, ne pourrait que faire du bien à un résultat empesé et convenu, désespérément conforme à des codes narratifs trop éprouvés pour emporter l'adhésion.

16:31 Publié dans Cinéma, Festival de Locarno 2017 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.