25/01/2018

Cette éclipse qui nous passera sous le nez

Capture d’écran 2018-01-25 à 20.36.49.pngLe 31 janvier, l’éclipse de lune sera totale. Et celle-ci sera pleine. Et bleue. Et même peut-être rouge, par endroits. D’où son appellation de superlune bleue de sang. Le hic, c’est que nous ne la verrons pas. Tout simplement parce que nous ne sommes pas dans les bonnes zones d’observation pour le faire, comme l’indique cette infographie détaillant les fuseaux où l’éclipse sera visible. Le terme «lune bleue» ne se réfère d’ailleurs pas à la couleur du satellite, mais désigne une seconde pleine lune dans le même mois. En effet, il y en a usuellement 12 par année. Cette année, il faudra en compter 14, janvier et mars comportant chacun une seconde pleine lune. Quant à la prochaine éclipse de lune, vous pourrez l’admirer tranquillement le 27 juillet 2018. Voyez. Cette fois nous sommes dans la zone.

lune27.jpg

20:42 Publié dans Astrophysique, Sciences | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A propos de cette éclipse de lune qui nous passera sous le nous pourrons nous informer à propos d'Allah Dieu lune Sumer...

Écrit par : Myriam Belakowski | 26/01/2018

Ne pas voir la disparition d'un astre, n'est-ce pas le voir mieux ?

Écrit par : Pythagore | 26/01/2018

Pour autant que cette disparition ne soit pas définitive!

Écrit par : dominique degoumois | 27/01/2018

Regardez sur youtube et google, les reportages sur le plus ancien ordinateur de l'humanité, qui était sans doute égyptien! (La Machine Danticythère), c'est simplement fabuleux, arriver à déterminer très simplement toutes les éclipses solaires et lunaires 80/100 ans av jc sur un petit ordinateur portable!

Écrit par : dominique degoumois | 29/01/2018

Rappelons que sur une "terre plate" il n'y aurait pas d'éclipse!

Écrit par : dominique degoumois | 29/01/2018

Les commentaires sont fermés.