18/05/2018

Cannes 2018, Paradis d'enfer!

couteau.jpgDans son Dictionnaire des films français pornographiques & érotiques de longs métrages en 16 et 35 mm, Christophe Bier évoque longuement la productrice et réalisatrice Anne-Marie Tensi, qui régna sans partage sur le porno gay français (aujourd'hui majoritairement perdu, ou dormant on ne sait où) des années 70 et 80. Dans Un couteau dans le coeur, Yann Gonzalez lui donne les traits de Vanessa Paradis. Et imagine une fiction dans laquelle ce sulfureux personnage se retrouve au centre d'une série de meurtres frappant les comédiens de ses films. Gonzalez avait champ libre pour recréer un monde (relativement récent) dont presque aucune image ni représentation ne subsiste. Dès lors, il a pu donner corps, avec la complicité de ses acteurs – Vanessa Paradis a rarement été aussi inspirée et belle –, à des fantômes engloutis par le passé et les en faire jaillir comme Méliès faisait bondir des magiciens de ses boîtes aux premiers temps du cinéma. Le film est à la fois subtil, jouissif et intelligent, ce qui n’était pas forcément gagné.
Probable Palme d'or, le poignant Capharnaüm de Nadine Labaki contient à peu près tout ce que les jurés risquent d’aimer. Le film confronte un gosse de 12 ans déchirant de vérité à toute la misère du monde. Portant plainte contre ses parents pour lui avoir donné la vie, il est au centre de toutes les strates de la pauvreté que peut contenir Beyrouth. Il y a là un souffle romanesque d’une rare puissance, de l’émotion qui déborde de partout, les thèmes des migrants, des violences sexuelles (entre autres), et c’est une femme qui réalise. Tout pour plaire au jury présidé par Cate Blanchett. Bref, l'affaire semble pliée d'avance, ce qui ne me réjouit qu'à moitié. A moins que... (lire mon billet d'hier).
Enfin, Dogman de Matteo Garrone conte l'histoire d'un toiletteur pour chiens se laissant entraîner par un pote sorti de prison dans une spirale criminelle dont il finira par se venger. Un film assez tenu, sombre et félin, mais un peu mince pour un concours cannois qui exige davantage d'envergure ou d'expérimentation.

17:08 Publié dans Cinéma, Festival de Cannes 2018 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.