15/08/2018

Ils nous ont quittés en juillet 2018

lanzmann.jpgIl a été le premier à parler des camps de concentration, de l'holocauste perpétrée par les nazis durant le second conflit mondial, de la solution finale et des horreurs de cette extermination massive, sans recourir aux images d'archives. Dans Shoah, il donne la parole à des témoins, survivants, évadés, victimes, villageois des alentours, et même à des bourreaux. Il retourne filmer les lieux du génocide. L'ensemble fait près de dix heures. Le film est terrible. Eprouvant et nécessaire. Je me souviens de l'avoir visionné en deux parties à Genève, en 1986, au cinéma Paris devenu aujourd'hui Auditorium Arditi, dans une salle comble et en pleurs. Qu'un rabbin y avait entonné des prières et des chants à la fin de la séance. L'auteur du film, Claude Lanzmann, est décédé en juillet parmi d'autres personnalités du cinéma et de la culture dont voici la liste non exhaustive.


François BUDET, auteur-compositeur-interprète français (3 octobre 1940 - 5 juillet 2018).
François CORBIER, chanteur et animateur de télévision français (17 octobre 1944 - 1er juillet 2018).
Stan DRAGOTI, réalisateur américain (4 octobre 1932 - 13 juillet 2018).
Tab HUNTER, acteur américain (11 juillet 1931 - 8 juillet 2018).
Claude LANZMANN, réalisateur français (27 novembre 1925 - 5 juillet 2018).
Maurice LEMAÎTRE, écrivain français (23 avril 1926 - 2 juillet 2018).
Robby MÜLLER, directeur de la photographie néerlandais (4 avril 1940 - 3 juillet 2018).
Claude SEIGNOLLE, écrivain français (25 juin 1917 - 13 juillet 2018).
Carlo VANZINA, réalisateur italien (13 mars 1951 - 8 juillet 2018).

16:40 Publié dans Hommages, rétrospective mensuelle | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A propos des bourreaux des camps de concentration encore vivants il paraît que l'on est étonné de rencontrer des gens ordinaires qui ne donnent en rien l'impression d'avoir des monstres en face de soi.

Il est touchant, Pascal Gavillet, de sentir monter encore de nos jours l'émotion et les larmes… On voudrait tellement que la politique de M. Netanyahou et des siens ne nuise pas aux juifs du présent...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 15/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.