17/01/2018

En 2017, je suis revenu aux sources du cinéma

Caligula.jpgLoin de moi l’idée de faire un bilan de l’année cinéma écoulée, c’est un exercice que je n’aime ni pratiquer ni lire, et surtout pas lorsqu’une année s’achève. Pas plus que je n’apprécie son complément, la prospective, trop spéculative pour présenter un réel intérêt. Je me contenterai donc ici, comme une page arrachée à ces agendas obsolètes que trop souvent nous jetions, avant qu'ils se numérisent, de rappeler que 2017 aura été marquée par mon désir de retourner - parce que les jours sont comptés, parce qu’on ne sait jamais, parce qu’etc - dans deux festivals qui me sont chers. Bologne et Pordenone. «Il cinema ritrovato» et «Le giornate del cinema muto». Trop amples pour être détaillées, les rétrospectives accueillies par chacune de ces manifestations sont majoritairement des découvertes. Films perdus, retrouvés, exhumés, restaurés, tirés de l’oubli, puis redonnés à un public. Il faudrait tout citer, saouler le lecteur avec des noms dont il ignore tout, étaler non pas une culture mais une liste de choses – en l’occurrence de films – vus, souvent même plus revus depuis 100 voire 120 ans. Il faudrait, oui, et je l’évoquerai d’ailleurs de temps en temps, comme une piqûre de rappel gratuite.

Pour ce billet, je ne citerai de Bologne que la splendeur presque baroque du Caligula d’Ugo Falena (1917), récemment ressorti des limbes, avec une Stacia (de) Napierkowska (ci-dessus) dont on peut enfin saisir l’impact sur les scènes et les écrans de ce temps-là. Sa danse y est sublime. Et de Pordenone, la découverte du seul film ayant survécu de ceux tournés par Anna Fougez, diva moins connue que d’autres comme Menichelli ou Borelli, soit Fiore selvaggio de Gustavo Serena (1921) (ci-dessous). Une présence dont on perçoit une sorte de mystère que le film retransmet de manière imparfaite, témoin impuissant d’un monde en déliquescence auquel les formes géométriques de Serena (le cinéaste fut le principal artisan de la gloire de Francesca Bertini) confèrent une élégance graphique qui est tout à fait symptomatique du muet italien des années 20, amorce de son chant du cygne et de la fin du divisme. A ce propos, savez-vous que plus de 90% de la production cinématographique mondiale, des débuts à nos jours, est totalement introuvable sur Internet ?

fougez.jpg

19:40 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

16/01/2018

Ils nous ont quittés en novembre 2017

ferrier_ariane.jpgCertains mois de novembre sont tristes comme des dimanches soirs. Non parce qu’il faut y déplorer la disparition de telle ou telle grande star, de telle ou telle vedette oubliée, de tel ou tel nom plus ou moins marquant. Comme Karin Dor (2), dont on se rappelle vaguement la silhouette dans quelques coproductions germaniques. Comme David Cassidy (3), teen idol de la seconde génération, les années 70, aux côtés de son frère Shaun qu’on croyait éternellement jeune. Comme Robert Hirsch (4), qui agrémenta sans doute (je n’ai rien vérifié) certains Au théâtre ce soir. Non, certains mois de novembre sont tristes parce qu’il faut y dire adieu à des proches, en l’occurrence à une amie et ancienne collègue partie bien trop tôt. A bientôt, Ariane, tu es si belle !

Luis BACALOV, compositeur de musique de films argentin (30 mars 1933 - 15 novembre 2017).
David CASSIDY, chanteur américain (12 avril 1950 - 21 novembre 2017).
Karin DOR, actrice allemande (22 février 1938 - 6 novembre 2017).
Ariane FERRIER, journaliste suisse (8 décembre 1958 - 26 novembre 2017).
Roger GRENIER, écrivain français (19 septembre 1919 - 8 novembre 2017).
Brad HARRIS, acteur américain (16 juillet 1933 - 7 novembre 2017).
Anthony HARVEY, réalisateur britannique (3 juin 1930 - 23 novembre 2017).
Robert HIRSCH, comédien français (26 juillet 1925 - 16 novembre 2017).
Marcel IMSAND (15 septembre 1929 - 11 novembre 2017).
Alain JESSUA, réalisateur français (16 janvier 1932 - 30 novembre 2017).
Charles MANSON, criminel américain, instigateur du meurtre de Sharon Tate (12 novembre 1934 - 19 novembre 2017).
Paul PAVIOT, réalisateur français (11 mars 1926 - 23 novembre 2017).
Della REESE, chanteuse américaine (6 juillet 1931 - 19 novembre 2017).
Mahmoud ZEMMOURI, réalisateur algérien (2 décembre 1946 - 4 novembre 2017).

Dor-Feet-470150.jpgcassidy.jpghirsch.jpg 

 

20:47 Publié dans Hommages, rétrospective mensuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

15/01/2018

Ils nous ont quittés en octobre 2017

darrieux.jpgElle avait passé le siècle le 1er mai 2017. L’indispensable Danielle Darrieux, sans laquelle le cinéma français des années 30 n’aurait pas toujours la même saveur. Revoir Dédé de René Guissart, Abus de confiance de Decoin, ou Retour à l’aube du même, parmi des dizaines d’autres titres plus ou moins connus, premières ponctuations d’une filmographie où il ferait bon se perdre et qui nous mènera plus tard chez Demy, Téchiné, Vecchiali et tant d’autres. Maud Linder, elle, passa sa vie à tenter de retrouver un maximum de films tournés par un père qu’elle n’avait jamais connu et qui s’était suicidé alors qu’elle n’avait que quelques mois. Je l’avais plusieurs fois rencontrée et elle était intarissable à son sujet. De Jean Rochefort, dont une passionnante biographie vient de paraître, je me souviens d’une interview souriante et décontractée à Venise pour L’Homme du train de Leconte. Quelques minutes après, j’avais rencontré Johnny pour le même film. Douloureux hasard, l’un et l’autre nous ont quittés à quelques semaines d’écart. Et puis Anne Wiazemsky (troisième photo), autre souvenir, autre moment, cette fois au Salon du Livre de Genève où j’avais pu lui dire tout le bien que je pensais du bouleversant Sept garçons. En revanche, la faire parler de Godard me fut impossible. Tout était dans ses livres, en somme.

Voici la liste des principaux disparus du cinéma et de la culture du mois d’octobre 2017.

Danielle DARRIEUX, actrice française (1er mai 1917 - 17 octobre 2017). 
Fats DOMINO, chanteur américain (26 février 1928 - 24 octobre 2017). 
Umberto LENZI, réalisateur italien (6 août 1931 - 19 octobre 2017). 
Maud LINDER, réalisatrice française (27 juin 1924 - 25 octobre 2017). 
Federico LUPPI, acteur argentin (23 février 1936 - 20 octobre 2017). 
Tom PETTY,  chanteur et guitariste de rock américain (20 octobre 1950 - 2 octobre 2017). 
Philippe RAHMY, écrivain suisse (5 juin 1965 - 1er octobre 2017). 
Jean ROCHEFORT, acteur français (29 avril 1930 - 9 octobre 2017). 
Philippe VECCHI, journaliste français (30 avril 1964 - 24 octobre 2017). 
Anne WIAZEMSKY, actrice et écrivaine française (14 mai 1947 - 5 octobre 2017). 
Richard WILBUR, poète américain (1er mars 1921 - 14 octobre 2017). 

rochefort.jpg

 wiazemsky.jpg

20:03 Publié dans Hommages, rétrospective mensuelle | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |