31/08/2016

Mostra de Venise 2016: Ryan Gosling et Emma Stone, danse avec les stars

la-la-land.jpgL'image en évoque immanquablement une autre. Soit une séquence de The Band Wagon (Tous en scène) de Minnelli, avec Cyd Charisse et Fred Astaire, dont voici un plan.

cyd.jpgNon pas à cause des personnages - on est d'accord -, mais pour son contexte, son cadre, et bien sûr la lumière de studio qu'elle suggère et qui était généralement celle des comédies musicales de cet Hollywood de l'âge d'or. Mais à trop vouloir comparer, on s'égare. La La Land de Damien Chazelle, loin de rompre toute continuité avec le précédent opus du cinéaste, Whiplash, mélange ce type de pur récit initiatique dont le cinéma américain est souvent friand à une manière de pastiche de différents musicals qui ont traversé l'histoire du cinéma. Le début est splendide. Un numéro sur un pont, des personnages qui s'extirpent de leur voiture à l'arrêt pour chanter face caméra et improviser une chorégraphie que la mise en scène dévoile petit à petit. Du désordre naît l'épure, du réalisme surgit l'imaginaire. Mais le film ne tient pas tout à fait les promesses de cette première séquence et finit tôt ou tard par se standardiser en une love story relativement classique entre Ryan Gosling et Emma Stone, qu'on aura reconnus ci-dessus. Chazelle doit le savoir: en matière de comédie musicale, peu importe les styles et les musiques, il est pratiquement impossible de faire du neuf. Heureusement, il ne se force pas à la modernité, assume une part de nostalgie et d'obédience dont il n'y a pas à avoir honte, et s'amuse avec les règles d'un genre plus qu'il ne cherche à les transgresser. Il y a du jazz et de beaux acteurs, des numéros humbles - Gosling n'est pas Astaire, Stone n'est ni Charisse ni Ginger Rogers, et ils le savent -, de soyeux mouvements de caméra, de l'humour et de l'émotion, et tout cela fait un film d'ouverture plutôt réjouissant, hormis les bémols précités. La La Land a ouvert aujourd'hui la 73e Mostra de Venise.

17:53 Publié dans Cinéma, Mostra de Venise 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |