25/07/2018

La Mostra de Venise déjà affolante sur le papier

first.jpgCeux qui s'attendaient à du solide ne seront pas déçus. La sélection de la prochaine Mostra de Venise est à première vue assez démente. Les plus grands, soit Olivier Assayas, Jacques Audiard, Carlos Reygadas, Damien Chazelle (dont First Man - photo - fait l'ouverture), les frères Coen, Alfonso Cuaron, Luca Guadagnino (avec le remake de Suspiria d'Argento), Mike Leigh, Mario Martone, Laszlo Nemes (grand retour de l'auteur du Fils de Saul), Shinya Tsukamoto, vont par exemple batailler dans la course au Lion d'or. Mais hors-compétition, Tsai Ming-Liang, Frederick Wiseman, Amos Gitai, Pablo Trapero, Valeria Bruni-Tedeschi, Errol Morris, Emir Kusturica, Zhang Yimou ou Sergei Loznitsa, vont eux aussi drainer nos attentions. Et je m'arrête là pour ne pas lasser le lecteur, mais je n'ai clairement pas tout cité. On ne sait pas ce que valent tous ces films, tous ces noms qui cristallisent déjà des attentes cinéphiles parfois disproportionnées, mais on peut déjà affirmer qu'Alberto Barbera, directeur de la Mostra, a ramassé tout ce qu'il pouvait pour composer un programme aussi étincelant qu'affolant, confortant le retour de Venise dans le haut du panier des grands festivals mondiaux. En guise de préouverture, Le Golem de Paul Wegener (1920, deuxième photo), chef d'oeuvre et classique restauré en 4K, nous permet déjà de savoir où se nichera le grand cinéma à la fin du mois prochain. Voici la liste des films en et hors-compétition (je ne liste pas les autres sections pour ne pas trop surcharger ce billet, qui se veut bref) de la 75e Mostra de Venise, qui aura lieu du 29 août au 8 septembre.

Compétition:
First Man de Damien Chazelle (film d'ouverture)
Doubles vies d'Olivier Assayas
Les Frères Sisters de Jacques Audiard
Vox Lux de Brady Corbet
The Ballad of Buster Scruggs de Joel et Ethan Coen
Roma d'Alfonso Cuarón
22 July de Paul Greengrass
Suspiria de Luca Guadagnino
Werk ohne Autor de Florian Henckel von Donnersmarck
The Nightingale de Jennifer Kent
The Favourite de Yórgos Lánthimos
Peterloo de Mike Leigh
Capri-Revolution de Mario Martone
What You Gonna Do When The World's On Fire? de Roberto Minervini
Sunset de László Nemes
Frères ennemis de David Oelhoffen
Nuestro tiempo de Carlos Reygadas
At Eternity's Gate de Julian Schnabel
Acusada de Gonzalo Tobal
Killing de Shinya Tsukamoto


Hors compétition:
The Other Side of the Wind d'Orson Welles
They'll Love Me When I'm Dead de Morgan Neville
L'Amica geniale de Saverio Costanzo
Il Diario di Angela - noi due cineasti de Yervant Gianikian
A Letter to a Friend in Gaza d'Amos Gitaï
Aquarela de Viktor Kossakovsky
El Pepe, una vida suprema d'Emir Kusturica
Process de Sergei Loznitsa
Carmine Streets Guitars de Ron Mann
ISIS tomorrow. The Lost Soul of Mosul de Francesca Mannochi & Alessio Romenzi
American Dharma d'Errol Morris
Introduzione all'oscuro de Gastón Solnicki
1938 Diversi de Giorgo Treves
Your Face de Tsai Ming-Liang
Monrovia, Indiana de Frederick Wiseman
Una storia senza nome de Roberto Andò
Les Estivants de Valeria Bruni Tedeschi
A Star is Born de Bradley Cooper
Mi obra maestra de Gastón Duprat
A Tramway in Jerusalem d'Amos Gitaï
Un Peuple et son roi de Pierre Schoeller
Dragged Across Concrete de S. Craig Zahler
The Mountain de Rick Alverson
La Quietud de Pablo Trapero
Shadow de Zhang Yimou

golem.jpg

16:41 Publié dans Cinéma, Mostra de Venise 2018 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |