Sepp Blatter, 79 ans, ce "mec qui détruit le foot" (28/05/2015)

blatter.jpgJe n'ai pas pour habitude de commenter l'actualité dans mon blog, mais là, au vu de la charge comique involontaire d'une affaire que je ne vous résumerai pas - tapez Sepp Blatter sur Google, vous n'aurez que l'embarras du choix et toutes les explications nécessaires - il est difficile de résister. Regardez-le, justement, le vieux Blatter, 79 ans, avec la Coupe du monde, sur la photo ci-dessus. Je ne sais pas vous, mais moi j'ai l'impression qu'il la salit. En même temps, impression n'est pas raison, je vous l'accorde. Donc, depuis quelques heures, les insultes fusent sur les réseaux (j'ai relevé un "fiente" du plus bel effet) et la planète entière, le monde du foot, les éditorialistes, Michel Platini et la Reine d'Angleterre (euh, pas sûr, là) exigent la démission de Blatter, "un mec qui détruit le foot" comme l'écrit un tweetos que je viens de RT. Président à vie de la FIFA (en fait, non, mais c'est ce qu'il croit), le Valaisan brigue un cinquième mandat qui sera sans doute voté demain  - et il y aura scandale ou bal à Buckingham, au choix. Pour se défendre, le patriarche, qui s'accroche comme une sangsue (animal qui a deux coeurs, lui!), a tenu conférence de presse, déclarant entre autres ceci: "Je ne peux pas surveiller tout le monde". Et là, on demande à Nabilla de lui répondre: "Non mais allô!". Car si, justement, mon vieux, tu dois surveiller tout le monde (je te dis tu, j'ai envie d'oublier le respect), t'as même que ça à foutre, caler tes fesses sur ton gros fauteuil présidentiel en attendant tes dividendes juteux et en arbitrant les magouilles. Ah mais non, tu peux pas, les magouilles, c'est toi. Enfin, je dis ça sans preuves, mais y a des fois où ça crève tellement les yeux. Du balai! RIP.

19:57 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | |